es    en    it    pt   
 

f

x

 

À propos de

Valeri Borisovich Ulzibat est le nom du chirurgien chercheur et précurseur de la technique connue comme fibrotomie Ulzibat. Né en 1946 au sein d’une famille de militaires, il fait des études de médicine à l’université de Kemerova. Il exerce comme traumatologue orthopédiste et comme professeur de traumatologie et orthopédie dans différents universités et hôpitaux. En 1990, ses recommandations sur la méthodologie de la douleur reçoivent le consentement du ministère de la santé de l’Union Soviétique. En 1985, essayant de calmer la douleur musculaire dont souffrait un parent proche, il a commencé à réaliser quelques recherches et des interventions chirurgicales débouchant sur une technique chirurgicale qui s’appelle Ulzibat fibrotomie. Il conçoit et patente des instruments médicaux spécifiques, qui au début, étaient fait d’une forme presque artisanale, mais aujourd’hui leur fabrication est très complexe. Etant donné les excellents résultats de sa méthodologie, il fait en 1996 une thèse de doctorat en sciences médicales; en 1998, il reçoit le diplôme de chercheur émérite de la fédération russe et reçoit en décembre 1999 le titre de Professeur d’Université.

La technique a commencé à être utilisée sur des patients atteints de douleurs musculaires ou myofasciales, mais aussi de troubles de spasticité (de mobilité) comme la paralysie cérébrale, diplégie, hémiparésie (forme mineure d’hémiplégie)… À partir de 1992 une équipe de chirurgiens, anesthésistes, neurologues et d’infirmiers spécialistes ont commencé leur travail dans l’Institut Clinique de Réhabilitation de Tula. Résultant de toutes leurs recherches et leurs expériences, cette technique a énormément été développée et améliorée. Des patients du monde entier sont allés à la clinique pour se faire opérer. Les médecins de l’Institut ont réalisé huit thèses et ont publié plus de 165 articles scientifiques qui attestent et soutiennent la technique auprès de la collectivité médicale russe. Les conférences et les exposés dans les réunions mondiales scientifiques ont aidé à connaitre la technique dans d’autres pays. Malheureusement, beaucoup d’autres projets ont échoué dus au décès soudain du Professeur en 2004. Son savoir continue d’être appliqué et amélioré par l’équipe de l’Institut Clinique de Tula, qu’il a lui même fondé en 1992, où ont été développées de nouvelles idées et des modifications.